Actualités

EDF renforce sa présence en Afrique

Publié le 30/11/2016

EDF crée une nouvelle filiale en Côte d’Ivoire, « EDF-CI »

La Côte d’Ivoire, territoire clé dans la stratégie de développement d’EDF en Afrique de l’ouest, connaît depuis cinq ans une forte reprise d’activités, qui laisse présager une croissance soutenue de la consommation d’électricité pour les prochaines années. Compte tenu de ses besoins de développement énergétique et sous l’impulsion du projet BIOVEA qui vise le développement d’une centrale biomasse de 2x23 MW, EDF a décidé de renforcer sa représentation dans le pays, en créant fin août 2016 une filiale « EDF-CI ».
 
Les missions de cette nouvelle société du Groupe portent notamment sur la réalisation de toutes activités en relation avec le développement de projets énergétiques, avec comme objectifs premiers de finaliser la phase de développement du projet Biovéa et de soutenir le lancement d’un projet fortement attendu d’électrification rurale décentralisée, en partenariat avec une start-up californienne OGE. EDF-CI se chargera également de prospecter le marché ivoirien et de promouvoir l’ensemble des offres du Groupe, par exemple dans l’hydroélectricité ou dans le domaine des villes durables.
 

Off Grid Electric et EDF créent la société ZECI à l’occasion du lancement de la nouvelle offre d’énergie solaire hors réseaux pour l’électrification rurale en Afrique de l’Ouest

Off Grid Electric, entreprise de premier plan dans la distribution d’énergie solaire en Afrique et EDF, leader mondial dans les énergies bas carbone, ont annoncé un partenariat pour la fourniture d’énergie solaire hors réseaux et compétitive en Afrique. La première mise en oeuvre de ce partenariat se concrétise par la création d'une société commune, ZECI, en Côte d’Ivoire, annoncée à l’occasion de la 22ème Conférence des Parties (COP) organisée par les Nations Unies à Marrakech au Maroc. L’ambition de cette première société est d’alimenter près de 2 millions de personnes à l’horizon 2020 en Côte d’Ivoire, avec le projet d’étendre rapidement l’action du partenariat à d’autres pays de la région.
 

EDF Fenice, spécialiste en services énergétiques, ouvre sa filiale au Maroc

Dans le cadre de l’expansion de ses activités d'efficacité énergétique dans la région méditerranéenne, EDF FENICE a annoncé le 17 octobre dernier la constitution de sa nouvelle filiale, EDF FENICE MAROC. Au travers cette nouvelle entité détenue à 100% par sa filiale EDF FENICE IBERICA, le Groupe EDF FENICE compte s’installer durablement et développer ses offres de services énergétiques et environnementaux dans ce pays. EDF FENICE MAROC a signé un premier contrat pour la fourniture d’une solution industrielle complète comportant l’ingénierie, le financement, la construction, la mise en service et l’exploitation pour une durée de 10 ans.
 

Création de Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), la Société du projet Nachtigal amont

Publié le 07/07/2016

Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), société anonyme de droit camerounais implantée à Yaoundé,  sera créée le 7 juillet 2016. Son capital est détenu à hauteur de 40% par EDF International, 30% par l’Etat du Cameroun et 30% par la Société Financière Internationale (SFI-IFC).
La création de cette société de projet par les membres du consortium Nachtigal Amont fait suite à un accord de développement en commun signé en novembre 2013 et s’inscrit à la veille d’échéances clés pour le projet.
NHPC s’emploiera dans les prochains mois à finaliser les activités de développement du projet et à lever les financements nécessaires à sa réalisation, notamment auprès des institutions internationales de financement du développement et des banques commerciales locales.
Une fois ces étapes franchies, la société commune NHPC sera en charge de la construction de l’aménagement hydroélectrique sur le site de Nachtigal-Amont sur le fleuve Sanaga au Cameroun ; de la réalisation des lignes haute tension d’évacuation d’énergie ; puis de l’exploitation du barrage pendant 35 ans.
Cet aménagement, d’une puissance installée de 420 Mégawatts, est une priorité pour l’Etat camerounais, dans la mesure où il permettra au Cameroun de disposer d’une source additionnelle importante de production d’électricité stable à l’horizon 2020. La centrale hydroélectrique de Nachtigal sera, à sa mise en service, le plus gros moyen de production du pays et assurera environ un tiers de ses besoins en électricité.

Le projet s’inscrit dans un vaste programme de valorisation du potentiel hydroélectrique du bassin de la Sanaga, et sera l’occasion de nombreuses retombées pour l’économie locale.

NHPC est également très attentive à l’intégration du barrage dans son environnement. A cet égard, les études menées dès l’origine du projet montrent que le futur aménagement aura des impacts environnementaux et sociétaux limités, que les partenaires s’attacheront à compenser.

Le projet Nachtigal s’accompagne aussi d’un volet « accès à l’énergie » qui permettra aux populations riveraines du futur équipement, une meilleure desserte en électricité.
Haut de page